Histoire des Guinguettes
Association Culture Guinguette
Bords de Marne
Canotage
Les arts
Guinguettes et loisirs
Actualités

 

Histoire des Guinguettes

> La Province

  Introduction | Seine | Marne | Autour de Paris (Robinson) | Jeux | Musique | Danses | La Province | Bibliographie et liens


Les guinguettes des provinces françaises.

Couverture du livre : "Sur un air de guinguettes et dancings, Caen et alentours".

Si la région parisienne fut l’épicentre du phénomène « guinguettes », c’est à la suite de considérations historiques, sociales, géographiques et industrielles.

Mais l’on pouvait trouver également dans nos régions de France plusieurs établissements, parfois très anciens, qui, s’ils ne portaient pas toujours le nom de « guinguette », en avaient toutefois l’aspect et la fonction.

Ainsi, au Musée des Beaux-Arts de Toulon, se trouve une gouache par Luc-Raphaël Ponson, représentant une « guinguette aux environs de Toulon » en bord de mer. Il faut bien sûr établir un rapprochement avec le fameux « cabanon » que l’on trouvait presque sur toutes les plages de la Méditerranée, fait à l’origine en bois, en bambous et en roseaux.

Les guinguettes dispersées sur tout l’hexagone se trouvent en général près d’un cours d’eau ou d’un lac, ou bien en lisière de forêt. On connaît peu leur histoire, car peu d’écrits ou d’ouvrages en font mention.
Ainsi, la région de Caen, a vu plusieurs établissements fleurir le long de l’Orne : le dancing « Le Lido » tenu par Eugène Maès, un ancien International de football et excellent plongeur, qui fonctionna de 1925 à 1943 ; « Le Restaurant du Pont Créon », décrit comme « Le Robinson Caennais » ; « La Tour des Gens d’Armes  » , guinguette de 1935 à 1965 ; « L’Hermitage » et « Chez Frémont » à Louvigny ; « Chtepa », une guinguette à Colombelles.

Sur les berges de l’Aude, à Carcassone, c’est la guinguette du Païchérou (le  « Païch ») qui rassemble des foules nombreuses depuis les années 1870. Un établissement authentique de province, tenu par les familles Quintilla et Martel. On y accédait autrefois par une barque qui traversait l’Aude.

La guinguette de la plage de Preuilly dans le Cher semble également tirer son origine d’une authentique buvette que l’on voit déjà sur des cartes postales anciennes. Elles pullulaient également le long de la Loire et de l’Erdre.

A la guinguette de Jouy-sur-Eure, on demande aujourd’hui de respecter l’esprit « guinguette », sans jeans ni baskets !

C’est actuellement par divers sites Internet que l’on peut retrouver un certain nombre d’établissements qui existent encore. Il n’est toutefois pas toujours facile de savoir dans quelle catégorie les situer, la dénomination « guinguette » n’étant pas toujours la preuve d’un lieu où l’on puisse à la fois se restaurer et danser en écoutant des musiciens, le tout dans un cadre naturel.

Nous avons sélectionné les établissements suivants, par régions, et ils sont déjà nombreux. La liste n’est pas exhaustive, loin de là, et certains ont peut-être déjà disparu. Il appartiendra à l’internaute de nous indiquer l’existence de celles qui n’ont pas obligatoirement un site Internet.

Au Nord :

  • « La Guinguette de la Marine » à Lille (59000).
  • « La Guinguette d’Escaupont » (59278)

Au Sud :

  • « La Guinguette » à Agde (34300).
  • « La Guinguette du Père Louis » à Montpellier (34000).
  • « La Guinguette de Rénamont » à Grand-Brassac (24350).
  • « Le Barrage », guinguette à Ganges (34).
  • « La Guinguette de l’Etang » à Thenon (24).
  • « La Guinguette de l’Autrec » à Rodez (12000).
  • « Le Païchérou », guinguette sur les bords de l’Aude à Carcassonne.
  • « La Guinguette des Amoureux », au Lac de Ceceles, à Saint-Mathieu-de-Tréviers (34270).
  • « La Réserve Rimbaud », qui succède à la guinguette de l’Auberge du Père Louis, sur les bords du Lez à Montpellier.
  • « La Guinguette de l’Isle-sur-Sorgue, Chez Chifflet », qui existe depuis 1972. Vaucluse.
  • « La Guinguette de la Tour d’Arcin » à Latresne (33360).
  • « La Guinguette du Lac «  à Bours (65460).

Au Centre  :

  • « La Guinguette de l’Etang de Villechaume » à Sennely (45240).
  • « La Guinguette de Belle Isle » à Chateauroux (36000).
  • « La Guinguette de Chabris » dans l’Indre, sur les bords du Cher.
  • « La Guinguette de Lulu Park » à Rochecorbon, près de Tours.
  • « La Guinguette Ailleurs » à Vineuil (41350).

A l'Est  :

  • « La Grande Chaumière », guinguette à Bogny-sur-Meuse (08120).
  • « La Belle Epoque » à Reims (51100).
  • « Les Etangs du Longeau » à Hannonville-sous-les-Cotes (55210).
  • « Le Jacquard », guinguette-dancing à Moussey (88210).
  • « L’Auberge de la Croisette d’Hérival » au Girmont Val d’Ajol (88340).
  • « Le Beaulieu Park », guinguette-dancing à Etival-Clairefontaine (88480).
  • « La Guinguette de Michel et Cécile » au Pont de la Pyle, La Tour du Meix (39270).
  • « La Guinguette des Bords de l’Ognon » à Marnay (70150).
  • « La Guinguette des Artistes » au Col d’Evires, entre Annecy et Genève.
  • « La Guinguette » à Fontaine (38600) qui fait café-théâtre.
  • « La Guinguette du Port aux perches » à Silly-la-Poterie, près de La Ferté-Milllon (02).


A l'Ouest  :

  • « La Guinguette » au port de Trentemoult à Rézé (44400).
  • « Le Bagatelle », guinguette-dancing au Petit Quevilly (76140)
  • « Au jardin d’Antan », guinguette-dancing, Le Chêne Tord à Caro (56140).
  • « Chez Dédé », guinguette aux écluses à Amfreville-sous-les-Monts (27380).
  • « Le Coteau de Piquet », guinguette au Tablier (85310).
  • « Le Tango », guinguette-dancing à Médis (17600).
  • « Les Lucettes », guinguette à Montjean-sur-Loire (49570).
  • « L’Auberge du Pont du Coudray », sur l’Orne, avec location de pédalos.
  • « La Guinguette de Jouy-sur-Eure » (27120).


Sans parler d’une « guinguette » créée à La Trinité en Martinique en 1968, en réalité un simple restaurant.

Quant à la prime de l’originalité, elle revient sans doute à la « Guinguette des Biquettes » que l’on trouve à la Chèvrerie du Désert, en Bretagne, située sur la commune de Plerguer (35540) !

La renommée des guinguettes s’est donc étendue bien au-delà des frontières du Bassin Parisien, comme on le voit avec ces quelques exemples, et le mot « guinguette » a vraiment été décliné sous toutes ses formes, parfois fort éloignées de l’authentique guinguette.

Il faudra donc vérifier, compléter, et recouper toutes ces informations sur cette liste qui ne prétend pas être exhaustive, encore une fois, mais une première base de réflexion sur le sujet.

 

 

retour haut de page